Thiès : le débauchage de militants de Rewmi par l'APR sème la zizanie entre rewmistes et apéristes

Le torchon brûle à Thiès entre l’Alliance Pour la République (APR) de Macky Sall et le Rewmi d’Idrissa Seck. L’opération de débauchage des militants de Rewmi lancée par le président Macky Sall a fini par susciter la rogne des camarades d’Idrissa Seck.



Thiès : le débauchage de militants de Rewmi par l'APR sème la zizanie entre rewmistes et apéristes
Ça sent le divorce entre Rewmistes et apéristes de la capitale du rail. En effet, l’acte politique qui a déclenché la rébellion des militants de Rewmi est le débauchage du chef du chef de cabinet du maire d’arrondissement de Thiès-Nord. Même s’ils affirment que le principal concerné n’est pas représentatif, les hauts responsables rewmistes de cette localité peinent toutefois à digérer cette transhumance.
 
Un responsable du parti d’Idrissa Seck sous le sceau de l’anonymat fustige dans les colonnes du quotidien « L’AS » que « Macky Sall pose des actes politiques inacceptables, qui vont totalement à l’encontre de la consolidation de la coalition ». Par ailleurs, « au lieu d’achever les chantiers de Thiès, Macky Sall n’a trouvé rien de mieux à faire que d’ouvrir des chantiers de débauchage de militants de Rewmi », s’indignent les camarades d’Idrissa Seck qui fulminent que « c’est inélégant ».
 
 
 


Mercredi 26 Septembre 2012 - 12:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter