Thiès : menaces sur le fauteuil d’Idrissa Seck

Le fauteuil d’Idrissa Seck au sein du Conseil départemental de Thiès serait-il menacé ? Certains membres de l’Alliance pour la république (Apr) de Thiès font leur possible pour que ce soit le cas. C’est dans ce sens qu’ils envisagent d’œuvrer pour mettre sous délégation spéciale cette structure à cause de ses absences.



Thiès : menaces sur le fauteuil d’Idrissa Seck
Si Idrissa Seck ne fait pas ce pourquoi il a été élu, les partisans du Président Macky Sall n’hésiteront pas à demander que le Conseil départemental de Thiès soit mis sous délégation spéciale. Cette idée effleure certains membre du parti présidentiel de Thiès : «Pourquoi pas ? Ce qui est certain c’est que nous, au niveau de l’Alliance pour la république (Apr), nous allons utiliser toutes les voies légales pour contraindre Idrissa à venir faire le travail qu’il s’était engagé devant le peuple thiessois», a  déclaré Abdoulaye Fall, un des responsables de l’Apr à Thiès.

Cette révélation rapportée par Seneweb a été faite par le directeur du ministre de la Jeunesse  ce dimanche, lors de la finale des Navétanes de Thiénaba opposant Entente à Diamono. Un plan serait ourdi pour obliger l’ancien maire de Thiès à occuper son fauteuil, révèle-t-il.

Selon lui, les absentéismes de l’ancien Premier ministre ne peuvent plus être tolérés «Nous n’allons pas nous en cacher ou même passer par quatre chemins. Le fait est que très bientôt, soit Idrissa Seck changera son fusil d’épaule pour venir mériter son salaire et sa dotation de carburant qu’il récupère jusqu’à la dernière goutte d’essence, soit un terme sera mis de manière définitive à son absentéisme qui indispose même ses propres responsables de parti».

Ousmane Demba Kane

Lundi 16 Novembre 2015 - 15:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter