Tigo secoué par une fraude sur les transferts de crédits.

Une vaste affaire de fraude frappe le deuxième opérateur de téléphonie mobile. En effet, l’inspecteur des ventes à Tigo, Abdoulaye Dramé, ainsi que ses complices ont été alpagués par les éléments de la Division des investigations criminelles (Dic) pour une fraude massive sur des transferts de crédits.



L’un des responsables de Tigo est dans de beaux draps. Il s’agit d’Abdoulaye Dramé, inspecteur des ventes du deuxième opérateur de téléphonie mobile du Sénégal qui s’est adonné à des fraudes sur des opérations de transferts de crédits. Dans ces opérations, il avait comme complices Kisito Lopes, le gérant d’une société multiservices, Fallou Samb et Mamadou Diouf, tous deux, revendeurs de cartes de recharges.

Leur modus operandi était simple, mais leur rapportait beaucoup. En effet, c’est Abdoulaye Dramé, le présumé cerveau, qui repérait le numéro d’un vendeur de crédits en gros qu’il rendait indisponible momentanément. Cette première étape réussie, il transférait le crédit du vendeur qui a été fourbé à ses complices qui se chargeaient du reste.

Mais les «bonnes» choses ayant une fin, celle de la bande à Abdoulaye Dramé n’a pas tardé. Les dirigeants de la boite ayant découvert la faille, nous rapporte Libération, ont actionné les pandores qui, après de minutieuses investigations, ont mis la main sur la bande.
 
 

Ousmane Demba Kane

Lundi 20 Juillet 2015 - 15:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter