Tiguéré (Matam) : six (6) militants de l’APR et de l’AFP convoqués pour attaques contre le conseiller du président Sall



l
Comme les six (6) apéristes poursuivis dans le cadre de l’enlèvement du mandataire de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) à Ogo, communauté rurale sise à Matam, six (6) autres militants de l’APR et de l’AFP de Tiguéré défileront à partir de ce mercredi matin devant les enquêteurs de la gendarmerie. Des militants de Tiguéré Ciré dans la communauté rurale de Nabadji Siwol ont été en effet, convoqués ce mercredi à la Brigade de gendarmerie de Ouorossogui. Tout est parti de la visite dans le village d’Abdoulaye Sally Sall venu répondre à l’invitation de l’imam de la localité.
 

Une vive tension s’en suivra quand le conseiller du chef de l’Etat a été accueilli au domicile de l’Imam. Ceci, contre la volonté d’une masse de jeunes en furie. Abdoulaye Sall fait partie des jeunes convoqués, « Il a tenté de faire un forcing. On lui a barré la route. A la suite, il a tenu un meeting pour tenir des propos injurieux. Il nous a insultés en nous traitant de «fils de pauvres». Il était armé avec ses gardes du corps. On a reçu des convocations ».

 
Tout Tiguéré milite pour l’APR, selon ce dernier mais « cela nous fait mal au cœur de voir ce genre de choses, surtout après ce que Macky Sall avait dit, « la patrie avant le parti », nous aussi nous disons : « notre village avant notre parti». La jeunesse est en train de se sacrifier en travaillant, on a construit un marché, une toilette,…tout ça, sur nos propres moyens. Nous allons répondre demain car force reste à la loi».


Mercredi 4 Juin 2014 - 01:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter