Tiraillement au sein de l’Apr : Robert Sagna tire la sonnette d’alarme

Les tiraillements au sein de l’Alliance pour la république (Apr) n’enchantent pas Robert Sagna, le président du Parti Rsd/Td qui a tiré la sonnette d’alarme sur les répercussions qu’ils pourraient avoir sur les résultats des élections à venir.



Tiraillement au sein de l’Apr : Robert Sagna tire la sonnette d’alarme
 «Les querelles de positionnement, j’allais dire la violence est un handicap pour la victoire. Si les gens se battent et ne s’unissent pas, c’est un handicap. Si les gens partent désunis et que la violence s’installe à la place du consensus, de la solidarité et de la générosité, cela ne va pas marcher», a déclaré Robert Sagna, le président du parti Rsd/Td lors d’une rencontre organisée à Tanaff dans le département de Sédhiou.

Selon lui, les différents protagonistes doivent taire leurs divergences au risque de ternir l’image de la coalition présidentielle. Et à la place, s’investir corps et âme pour concéder au Président Macky Sall, «une nouvelle majorité », lui permettant «de gouverner tranquillement».

Sur son compagnonnage avec cette coalition, le président du Groupe de réflexion pour la paix en Casamance martèle : «Nous sommes de Benno et nous y resterons autant que le Président Macky Sall aura besoin de nous. Nous travaillons à ses côtés pour une victoire éclatante le 30 juillet et pour la présidentielle de 2019». 

Ousmane Demba Kane

Mercredi 3 Mai 2017 - 13:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter