Tirs groupés des libéraux contre Moustapha Niasse : Les jeunes de l’Afp sonnent la révolte

« Les jeunes de l’Alliance des forces du progrès comptent se dresser en bouclier de leur leader le Président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse. Avec à leur tête le Docteur Malick Diop, les progressistes ont sonné la révolte pour défendre Niasse des attaques ciblées des libéraux qui l’accusent d’être le cerveau qui bloque la constitution de leur groupe parlementaire.



Tirs groupés des libéraux  contre  Moustapha Niasse : Les jeunes de l’Afp sonnent la révolte
« Il n’est plus question de s’attaquer à Niasse ». C’est le leitmotiv des progressistes, les camarades de docteur Malick Diop vont répondre désormais coup par coup aux attaques dirigées contre le Président Niasse. Selon le porte parole de l’Afp, docteur Malick Diop « Quiconque outre passe la loi, la justice va faire son travail »,  avertit-il.

Sur les menaces de l’opposition concernant les blocages de l’institution parlementaire,  docteur Malick Diop minimise et parle de politique politicienne. A ses yeux, « Aucun député ne peut empêcher la tenue de la Session Plénière à l’Assemblée nationale, à plus forte  raison le renouvellement du bureau » soutient M. Diop.

Accusé par l’opposition d’être le cerveau qui torpille la constitution de leur groupe parlementaire, le Président Moustapha Niasse fait l’objet de tirs  groupés de la part des libéraux. Ce qui n’est  pas du goût des progressistes qui ont décidé de réagir pour s’ériger en bouclier contre leur leader.   
 

Khadim FALL

Mercredi 28 Octobre 2015 - 08:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter