Tivaoune dit non à la Planification Familiale

Suite à la campagne de sensibilisation sur la planification familiale organisée auprès des familles religieuses, Tivaoune dit non à cette pratique et prône les méthodes recommandés par l’Islam.



Tivaoune dit non à la Planification Familiale
A cette occasion une table ronde a été organisé ce dimanche 27 septembre 2014 dans l’enceinte de la Zawiya d’El Hadji Malick Sy de Tivaouane. Cette table ronde présidée par Serigne Mbaye Sy Abdou, avait pour objectif le lancement du plaidoyer en faveur du planning familial auprès des familles religieuses. Ainsi le représentant du Ministère de la Santé, Docteur Chimère Diaw a d’abord donné  les raisons qui ont poussé son Ministère à promouvoir cette pratique avant d’écoute les guides de Tivaoune. Ainsi, après présentation, débat et discussion des communicateurs, la Hadara a donné d’une manière claire et nette sa position par rapport au planning familial.


Elle a affirmé son opposition au planning familial. Cela en donnant les arguments religieux, sociologiques, démographiques et idéologiques qui ont permis à la Hadara de Tivaouane d’adopter une telle position. Tous ces arguments seront précisés dans le rapport. Serigne Khalifa Ababacar Sy Lo, le secrétaire particulier de Serigne Abdoul Aziz Sy al-Amin a précisé que « La Hadara d’El Hadji Malick Sy partage la position d’Imam Malick Ibn Anas qui s’oppose au planning familial ». Enfin, Serigne Mbaye Sy Abdou a même attiré l’attention du public, en déclarant  que « Il n’y rien de pire chez une femme en union et par-dessus tout féconde que de renoncer à la maternité ». La Hadara d’El Hadji Malick Sy a précisé qu’elle n’accepte l’usage du planning familial que si la vie de la femme est menacée. Elle reste favorable à la méthode MAMA (La Méthode de l’Allaitement Maternel et de l’Aménorrhée), c'est-à-dire à ce que la femme allaite pour une durée de deux (2) ans, d’une manière naturelle, afin d’espacer ses naissances comme le recommande l’Islam.


Pour elle, il est scientifiquement démontré que si les mères pratiquent l’allaitement exclusif, jour et nuit, cette pratique empêche la libération des ovules des ovaires. La Hadara Malikiyya attire l’attention de tous les Musulmans sur les déviations d’ordre religieux, éthique et social que le planning familial a provoquées et affirme que les Sénégalais doivent refuser d’accepter le diktat des Occidentaux. Or selon elle, les pratiques du planning familial relèvent d’un programme national et international dicté et financé par des lobbies eugénistes.
 
 

Lamba Ka

Mardi 30 Septembre 2014 - 13:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter