Togo: la liste définitive des candidats aux législatives est connue

La Cour constitutionnelle a affiché depuis le mardi 25 juin la liste définitive des candidats aux prochaines aux élections législatives du 21 juillet. Plusieurs listes sont invalidées, les partis avaient 24 heures pour payer le cautionnement. Les candidatures retenues de deux leaders de l'opposition, actuellement emprisonnés, laisse penser qu'ils seront prochaînement libérés.



La Commission électorale nationale indépendante (Céni)  a fini d’apurer le fichier électoral. 2626 noms frauduleusement inscrits sont décelés et maintenant nettoyés.

Mardi après-midi, la Cour constitutionnelle  a pour sa part affiché la liste définitive des candidats à ces élections. Treize listes sont invalidées, dont celle du collectif Sauvons le Togo dans la Kozah, la préfecture d’où est originaire Faure Gnassingbé.

Me Abbi Tchessa tête de liste dans cette circonscription, dit avoir introduit une requête avec la pièce manquante à la Cour constitutionnelle mais celle-ci a été refusée. En ce moment la requête est au niveau de la Céni qui devrait la transmettre à la cour pour une éventuelle décision complémentaire.

1174 candidats dont 159 femmes, pour 91 sièges

Après tout, les listes portant Gérard Adja et Alphonse Kpogo, deux leaders encore en détention dans l’affaire des incendies des marchés  sont retenues. Ce qui conforte, ces jours, l’attente de leurs compagnons et militants de les voir libres pour la campagne électorale, qui sauf changement, devrait commencer le juillet.

En tout, 1174 candidats dont 159 femmes sont dans la course pour conquérir les 91 sièges de la prochaine assemblée nationale.

Tous participent à un scrutin proportionnel de liste bloquée à plus forte moyenne.
Source: RFI



Jeudi 27 Juin 2013 - 08:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter