PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Togo : le projet de loi gouvernemental adopté, l’opposition claque la porte

Malgré le départ des représentants de l'opposition, la commission des lois du parlement togolais a adopté le projet de loi portant révision de la constitution du pays introduit par le gouvernement.



Togo : le projet de loi gouvernemental adopté, l’opposition claque la porte

En effet, l'opposition a claqué la porte des travaux en commission pour protester contre le refus du pouvoir de prendre en compte ses amendements.

" Nous ne savons plus ce que nous pouvons faire. Nous allons examiner la situation et rencontrer le peuple qui nous a mandaté pour faire ces amendements " a regretté Isabelle Améganvi, Présidente du Groupe parlementaire de l'opposition.

L'opposition souhaitait un retour pur et simple à la constitution de 1992 adopté par référendum qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels et instaure deux tours comme mode de scrutin pour la présidentielle.

" Par rapport à la pratique parlementaire, lorsqu'un porteur de texte arrive à l'Assemblée nationale pour un amendement, ce changement ne peut pas aller à l'encontre de la voie que veut tracer le porteur. Le texte envoyé par le gouvernement comporte trois articles à savoir, les articles 52, 59 et 60. Nous disons que lorsqu'un amendement est fait sur le préambule de la constitution nous ne pouvons pas nous prononcer dessus car les modifications ne peuvent pas seulement se faire sur les articles soumis à l'étude " a indiqué Tchassé Awédéou, député du parti Unir au pouvoir et membre de la Commission des lois à l'Assemblée Nationale Togolaise.

Depuis près de dix ans, l'opposition togolaise réclame des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales.

La semaine dernière, elle a appelé ses partisans à descendre dans les rues du pays pour exiger leur adoption ainsi que le départ du président Faure Gnassingbé.


BBC Afrique

Dimanche 17 Septembre 2017 - 14:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter