Togo: nouvel appel à l’union de l’opposition avant la présidentielle de 2015

Plusieurs personnalités togolaises ont lancé un appel à former une coalition des forces de l’alternance. Une volonté d’avancer de façon unie vers l'échéance de 2015 aux antipodes de ce qui s'est passé en juillet dernier pour les élections législatives, lors desquelles l'opposition est arrivée en ordre dispersé et où le pouvoir a glané 62 des 91 sièges de députés.



Fulbert Sassou Attisso, l'un des initiateurs de l'«Appel des patriotes». L'Harmattan
Fulbert Sassou Attisso, l'un des initiateurs de l'«Appel des patriotes». L'Harmattan
Les initiateurs le nomment l’«Appel des patriotes». Un appel qui tient en trois points. Le premier, propose une meilleure organisation de l’opposition et trace les pistes pour amener l’alternance en 2015.
Convaincre les « déçus du RPT/Unir »
Pour ce faire, les auteurs souhaitent la création d’une coalition des forces de l’alternance. Une coalition composée de l’union des partis de l’opposition, de toutes les forces, de l’intérieur et au sein de la diaspora, qui revendiquent l’alternance au Togo. Les initiateurs font un clin d’œil à ceux qu’ils appellent les «déçus du RPT/Unir» (le Rassemblement du peuple togolais (RPT), parti du président Faure Gnassingbé, devenu l'Union pour la République (Unir) en avril 2012, ndlr) à rejoindre leur coalition.
Le deuxième aspect envisage un programme commun pour cette coalition. Selon Fulbert Attisso, l’un des initiateurs de cet appel, ce programme «doit définir le projet de société, ainsi que la répartition des rôles, voire des postes, après la conquête du pouvoir».
A (RE)LIRE : Fulbert Attisso sur RFI : «l’opposition s’est enfermée à Lomé»
Enfin, l’«Appel des patriotes» souligne la nécessité d’une candidature unique des forces pour l’alternance. Candidature dont le choix devra prendre en compte le contexte politique, les critères de compétence et la capacité de celui-ci à rassembler et à rassurer toutes les forces hostiles à l’alternance dans le pays.

Source : Rfi.fr
 

Dépéche

Lundi 23 Septembre 2013 - 11:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter