Tollé aux USA: Snoop Dogg tue Donald Trump dans son clip

​Le clip du grand nom du gangsta rap américain, Snoop Dogg, mettant en scène l’assassinat d’un Donald Trump clownesque, s’est trouvé mardi sous le feu des critiques. L’assassinat – même virtuel – du président est encore un sujet sensible au vu du passé des États-Unis.



Le nouveau clip de Snoop Dogg, vétéran du gangsta rap, fait couler depuis mardi beaucoup d'encre dans la presse américaine et les réseaux sociaux. Intitulée « Lavender », la vidéo montre plusieurs acteurs maquillés comme des clowns sinistres dont l'un d'eux imitait sans conteste Donald Trump par la coiffure et le costume avec une cravate rouge.

C'est le moment où le rappeur tire avec un fusil-jouet sur l'acteur imitant le président américain qui a provoqué l'indignation du public. Marco Rubio, sénateur de Floride, a annoncé être outragé par ce clip de Snoop Dogg.
 
« Je ne sais pas à quoi il pensait. Des présidents de notre pays ont été assassinés par le passé. Je ne plaisanterais pas à ce sujet. Et si l'un des spectateurs de cette vidéo la percevait comme un modèle à suivre? », a déclaré le républicain au site TMZ. « Je n'ai pas peur de ce que diront les critiques » ajoute-t-il.
 
« Ce n'est pas drôle, SnoopDogg, c'est idiot et dangereux », a écrit le journaliste Pierce Morgan sur Twitter.
 

Tollé aux USA: Snoop Dogg tue Donald Trump dans son clip
Par le biais de cette vidéo, le rappeur n'a pas manqué l'occasion d'exprimer son mécontentement à propos l'élection de Donald Trump.
 
Toute la vérité sur la lutte de l’industrie des loisirs US contre Donald Trump
Toute la vérité sur la lutte de l’industrie des loisirs US contre Donald Trump
« Je me dis que plein de gens font des disques cool, s'amusent, font la fête, mais que personne ne s'occupe vraiment du vrai problème avec ce… clown qui nous sert de président », a déclaré le rappeur au magazine Billboard.
Selon les créateurs du clip, « Lavender » évoque également la situation politique aux États-Unis: le trafic de drogues et la brutalité policière. Néanmoins, plusieurs utilisateurs du Net se sont unis pour défendre Snoop Dogg et fustiger le président américain.
 
Trump a établi lui-même l'atmosphère. Il aurait pu tirer sur quelqu'un lui-même. Il pourrait faire beaucoup contre la violence, mais ne l'a pas fait.

Khadim FALL

Mercredi 15 Mars 2017 - 18:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter