Tombong Guèye : «Mettre la Casamance sur la liste rouge de la France a séparé bien des couples»

La décision de la France de mettre la Casamance sur sa liste rouge a causé beaucoup de dégâts, et pas seulement économiques. En effet, selon le maire de Diembéreng, Tombong Guèye qui procédait hier à la réunion préparatoire des 72 heures de sa comme, cette mesure est à l’origine de la déchirure de beaucoup de familles.



Tombong Guèye : «Mettre la Casamance sur la liste rouge de la France a séparé bien des couples»
«La décision d’interdiction des ressortissants français en Casamance a contribué à la dislocation de beaucoup de familles dans la région de Ziguinchor», a déclaré Tombong Guèye, le maire de Diembéreng  qui présidait hier, la réunion préparatoire des 72 heures de sa commune.

M. Guèye d’expliquer ses propos : «Le secteur touristique, à lui seul, emploie des centaines de responsables de familles qui ne vivent que de cela. Mais, avec cette mesure, beaucoup de personnes ont été envoyées au chômage technique, et d’autres tout simplement licenciées par leurs employeurs».

Selon l’édile de cette commune, les activités liées au tourisme était source d’entrée de beaucoup de devises dans cette partie du Sénégal hautement touristique. Donc, l’arrêt des visites des ressortissants français qui constituaient l’essentiel des visiteurs ne pouvaient pas avoir une bonne répercussion sur ce secteur.

Ousmane Demba Kane

Lundi 14 Novembre 2016 - 09:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter