Tony Sylva, coach des gardiens de but : « On n'aura plus de problèmes de gardien »

Actuel entraineur des gardiens de l'équipe nationale, Tony Sylva s'est prononcé sur la situation en club comme en sélection d'Abdoulaye Diallo, Khadim Ndiaye et Lys Gomis. Selon lui, le Sénégal dispose d'une réserve de jeunes gardiens susceptibles d'assurer l'avenir de la sélection.



Ancien international sénégalais et désormais coach des gardiens de l’équipe nationale, Tony Sylva suit attentivement l’évolution de ses protégés. L’ancien portier de Monaco a apprécié la prestation de ses poulains lors des derniers rencontres des Lions contre la Namibie et l’Afrique du Sud.

« Dans une équipe nationale, on compte sur tous les joueurs que l’entraineur fait venir. Abdoulaye Diallo avait joué contre la Namibie car c’est lui qui a débuté le tournoi. En match amical contre l’Afrique du Sud, j’ai voulu voir le niveau de Khadim Ndiaye. J’ai aussi voulu voir Lys en œuvre. Je sais qu’on peut compter sur les trois gardiens. C’est pour cela qu’ils sont là. Je les entraine comme si chacun des trois devait jouer. Après c’est au coach de décider », indique le quart-finaliste de la Coupe du monde 2002 qui apprécie positivement la prestation actuelles de Abdoulaye Diallo avec Rennes.

« C’est bien. Il faut qu’il continue dans ce sens. C’est vrai il remplace un gardien mais c’est en jouant qu’on voit ses lacunes. Il est capable de garder les buts de Rennes en l’absence de Costil. C’est bien pour lui. En étant deuxième gardien, c’est toujours frustrant mais il faut l’accepter. C’est à lui de faire ses preuves pour trouver un club. En tant que gardien, on dit qu’il faut jouer. Mais si tu es deuxième aussi, tu n’as pas le choix. J’en sais quelque chose (rires) (il fait allusion à son statut de doublure de l’Italien Roma à l’AS Monaco, ndlr). Abdoulaye Diallo a répondu présent dans les rencontres durant lesquels il a été titularisé », ajoute-t-il en revenant sur la situation de Khadim Ndiaye dont la saison avec le Horoya est terminée.

« Il vient tout juste de terminer sa saison. Aujourd’hui, c’est juste la continuité. Même s’il était à Dakar, il n’est pas resté sans s’entrainer. Avec la sélection, il va s’entrainer comme il se doit », considère Tony.

L’ancien pensionnaire d’Aldo Gentina n’a pas omis de se prononcer sur le cas de Lys Gomis qui ne joue pas à Frosinone. « Le but pour Lys Gomis était de changer de club pour avoir plus de  temps de jeu. Ce n’est pas bon pour un gardien d’être éternellement la doublure. C’est même mieux de rejoindre un club de 2ème division et jouer régulièrement. Avec le statut de deuxième gardien, personne ne te voit. Sauf si le gardien titulaire se blesse. Une chose qu’on ne souhaite pas. Si tu es titulaire en L2 et que tu joues tous les weekends, les gens vont te regarder », conseille-t-il à l’ancien portier de Torino.

Selon Tony Sylva, le Sénégal peut compter sur une relève constituée de jeunes bons gardiens. « Aujourd’hui, on a beaucoup de jeunes qui jouent en Europe. C’est bien pour l’équipe nationale car dans les années à venir on n’aura plus de problèmes de gardiens. Au Sénégal, les gardiens commencent tard leur formation. Il leur manquait beaucoup de technique. Mais aujourd’hui, ils commencent à quitter tôt pour aller dans les centres de formation. Ils apprennent beaucoup plus », se réjouit-il.
Source : Stades



Mercredi 7 Octobre 2015 - 10:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter