Touba-Mosquée : Un parfum de scandale sur les recouvrement des taxes

La société Afro pub s’est arrogée le droit de collecter, en lieu et place du Percepteur de Mbacké la taxe annuelle sur la publicité pour la gestion 2015.



Nathalie Tran, Directrice générale de la société Afri publicité, apparemment mandatée par la municipalité de Touba-Mosquée s'est s’arrogée les prérogatives du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan. En collectant la taxe annuelle sur la publicité alors que cette mission est exclusivement dévolue à la Perception municipale. « Le recouvrement des taxes est du ressort exclusif du Percepteur. La mairie ne fait que des déclarations. Même pour les impôts locaux, ce sont les impôts qui font les rôles d’impots avant de les transmettre au Percepteur », a précisé un spécialiste des Collectivités locales. Avant de souligne qu’  « Afri Publicité ne peut pas recouvrer de l’argent public ».

Des propos qui confortent l’Association Professionnelle des Régie Publicitaires (APRP) du Sénégal qui, a déjà saisi un avocat pour ester en justice. Selon les sources, l’APRP va attaquer devant le Conseil d’Etat l’Exclusivité accordée à Afri Publicité. Le maire de Touba-Mosquée et Nathalie Tran sont jusque là pas joignable,  informe le journal « Libération ». 


Samedi 21 Mars 2015 - 11:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter