Touba : le Khalife des Mourides raisonne les jeunes Mbacké-Mbacké.

Préserver les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba. C’est ce que prône le Khalife général des Mourides. Ce dernier, lors de la prière de l’Eid el Kébir, a exhorté les petits-fils du fondateur du Mouridisme à revenir aux valeurs et au legs de leur illustre ancêtre.



Touba : le Khalife des Mourides raisonne les jeunes Mbacké-Mbacké.
«Il m’échoit de garantir et de garder jalousement le legs de Serigne Touba. Si le moment de me prononcer ou d’agir s’impose, je le ferai moi-même ou trouverai un plénipotentiaire qui le fera à ma place. Les mondanités de cette vie ici-bas ne doivent pas nous pousser à vendre notre âme au diable. J’invite la famille de Serigne Touba, sans exclusion, à s’approprier exclusivement les enseignements du Cheikh». Ces propos sont de Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké lors du sermon de la prière de l’Eid el Kébir. Ces conseils relayés par Serigne Fallou Abdou Khadr qui dirigeait la prière, sonne comme un rappel à l’ordre lancé vis-à-vis des jeunes Mbacké-Mbacké qui, de plus en plus, dans certaines.
 
Serigne Sidy Mokhtar de poursuivre : «je les invite à être conséquents, en mesurant l’immensité de ce que leur a légué Serigne Touba. Un legs qui ne demande qu’à être préservé jalousement, entretenu et vivifier pour le meilleur de tous. C’est seulement à ce prix que votre existence aura un sens, à défaut, si vous méprisez votre statut ou sous-estimez cet héritage, en vous crêpant le chignon sur des futilités, cela ne vous honore point et le fruit de cette conquête n’aura aucune valeur méritante.»
 
Le Khalife a aussi invité les musulmans à ne pas s’adonner à la vengeance et à pardonner : «Même en cas d’offense contre l’Islam, au marabout ou à la confrérie, il est du devoir du fidèle de s’en ouvrir à son autorité. Il doit éviter de se faire justice lui-même».

Ousmane Demba Kane

Lundi 28 Septembre 2015 - 08:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter