Touba : un mouvement pour veiller à l'application du « ndiguel » et la modernisation de la ville



Touba : un mouvement pour veiller à l'application du « ndiguel » et la modernisation de la ville
Les élections locales du 29 juin ont laissé des traces dans la ville sainte de Touba. Le mouvement "Safinatoul amane", installé récemment par le Khalife général des mourides, Serigne Cheikh Sidy Moctar, s'est engagé à faire dorénavant respecter toutes les directives du guide spirituel et à veiller à leur bonne application.

Cet engagement est pris suite au constat fait à l'occasion des dernières élections départementales et municipales dont le scrutin a été marqué à Touba par un nombre important de bulletins blancs. Ce qui n'est pas du goût des autorités religieuses.

« Il ne sera plus toléré que des voix non autorisées s'en prennent à nos autorités religieuses. Lors des élections locales, le vote du bulletin blanc enregistré dans la cité religieuse a été obtenu, grâce à une campagne d'intoxication où certains ont voté par ignorance [alors que] d'autres ont subi des influences », a notamment déclaré Serigne Modou Bara Doli Mbacké, lors d'une conférence de presse, samedi à Touba.

Selon l'Aps, c'est pour ces raisons, que le mouvement ''Safinatoul Amane'' a estimé qu'il devient imminent de créer « un pôle de convergence des forces vives de la communauté, afin de pouvoir veiller à une bonne application du « ndiguel » (consignes) dans l'avenir, et par extrapolation, de travailler en partenariat pour la modernisation de la ville sainte », a encore dit Serigne Modou Mbacké.

A ce propos, Safinatoul Amane a lancé un appel au président de la République, Macky Sall, et à son gouvernement, les invitant « à déterminer dorénavant tous les tuyaux permettant une bonne collaboration entre l'Etat du Sénégal et ledit mouvement pour obtenir dans les meilleurs délais le résultat escompté ».

Avec l'Aps


Dimanche 13 Juillet 2014 - 14:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter