Tourisme/Sud-ouest ivoirien : Quatre réceptifs hôteliers fermés à San-Pedro après un contrôle (Direction régionale)

Quatre réceptifs ne répondant pas au critère normal de gestion d’un établissement hôtelier ont fait l’objet d’un avis de fermeture après un contrôle, a indiqué dimanche le directeur régional du Tourisme de San-Pedro (ville balnéaire située dans le Sud-ouest ivoirien), Réné Tapé Gouali.



"Nous avons déjà émis un avis de fermeture contre quatre structures ne répondant pas au critère normal de gestion d’un établissement hôtelier dans le cadre du contrôle des établissements hôteliers de San-Pedro (à environ 368 Km d'Abidjan), a dit M. Tapé Gouali interrogé par ALERTE INFO.

 

Selon lui, la direction régionale du tourisme était "amenée à fermer ces établissements non seulement pour leur permettre de se mettre à jour et améliorer les conditions insalubres dans lesquels ils se trouvent."

 

Début février, seuls sept hôtels sur les 125 que compte le district du Bas-Sassandra (Sud-ouest) disposaient d'un agrément.

 

La direction régionale du Tourisme a entamé en mai 2015 une campagne de sensibilisation et d’information pour inciter les responsables de réceptifs hôteliers à se conformer aux "règles en vigueur" dans le secteur.

 

Selon l’article 62 du code de tourisme "est puni d’un emprisonnement de deux à six mois assorti d’une amende de 200.000 à 2.000.000 FCFA, toute personne qui exploite un établissement d’hébergement ou de restauration touristique sans agrément ou licence en cours de validité"

 

Le coût de l’agrément varie de 200.000 à 600.000 FCFA, selon le type d’établissements.

 

Cette opération concerne également 26 restaurants, 115 maquis et 10 night clubs dans la région qui risquent d'écoper de "sanctions administratives" en cas de non-respect de ces règles.

 

Le Bas-Sassandra compte "environ 125 hôtels" pour près de "1.758 chambres" selon la direction régionale du Tourisme.

Source: Alerte Infos 



Lundi 14 Mars 2016 - 06:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter