Tournoi de l’UEMOA : les Lions décrochent leur deuxième titre dans les arrêts de jeu

Les Lions du Sénégal ont remporté, dimanche à Dakar, la cinquième édition du tournoi de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), en battant le Mali (1-0) lors de la finale disputée au Stade Léopold Sédar Senghor.



Tournoi de l’UEMOA : les Lions décrochent leur deuxième titre dans les arrêts de jeu
Les Aigles du Mali ont préféré laisser le jeu aux Lions jouant à domicile. Mais, les protégés de Joseph Koto peinent à prendre le dessous. Ils se heurtent à un rideau défensif malien très haut, qui a empêché les attaquants des Lions d’avoir des opportunités. Du coup, la rencontre devient très fermée. Les milieux de terrain sénégalais perdent plusieurs ballons et les Maliens n’en profitent pas.

Les deux équipes se connaissent pour avoir joué deux matchs amicaux. Face à cette situation, les deux entraîneurs apportent des rectificatifs pour trouver la solution. Peine perdue sur la pelouse. Rien ne change jusqu’à la 45-ème mn.

Sur un centre de Baye Oumar Niasse, Alassane Diallo manque de très peu l’occasion d’ouvrir le score par la tête. A la mi-temps, les deux équipes sont à égalité.

Au retour des vestiaires, les Lions se montrent plus engagés pour aller chercher leur deuxième tournoi de l’UEMOA.

Joseph Koto choisit de faire entrer un attaquant (Paul Emile Tendeng) et un milieu (DameDiop) pour booster son attaque. A peine entrés, les deux joueurs permettent aux Lions de trouver les automatismes.

A la 70-ème mn, un incident interrompt le match pendant une dizaine de minutes. Expulsé, l’entraîneur adjoint du Mali refuse de monter dans les gradins. Il s’infiltre même dans le terrain.

Le technicien malien prend tout son temps et se dirige vers le but sénégalais. Le portier des Lions le pousse vers la sortie. Une altercation intervient entre les joueurs.

L’incident est finalement réglé après plusieurs minutes de négociations. Le match reprend, mais sans changement majeur, au moment où les deux équipes s’apprêtent à aller aux prolongations. Sur un corner reppoussé, Stéphane Badji place un tir et ouvre le score dans les arrêts de jeu.

Les Lions, pour la deuxième fois, remportent le tournoi de l’UEMOA. En 2009, ils avaient décroché le titre sous-régional au Bénin.

Le Sénégalais Pape Diouf, ancien président de l’Olympique de Marseille (France), est le parrain de l’édition 2011 du tournoi de l’UEMOA.

Ce tournoi regroupe des équipes composées de joueurs évoluant dans les championnats locaux des huit pays de l’union (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo).

Fiche technique :

- Stade : Léopold Sédar Senghor

- Public : moyen

- Arbitres : Fidel Gomis (Guinée-Bissau), Tchatakoura Assibi (Togo) et Sonia Louis(Bénin)

- Buteurs : Stéphane Badji (90-ème mn).

- Avertissements : Tiécoura Keïta et Drissa Traoré (Mali)

- Equipes :

Sénégal : Khadim Ndiaye, Mamanding Kidiéra, Khassim Soumaré, Mor Soumaré, Ass Mandaw Sy, Issa Sarr, Stéphane Badji, Emmanuel Gomis(Dame Diop), Baye Oumar Niass (Ibrahima Cissé), Ciré Dia (Emile Paul Tendeng), Alassane Diallo . Entraîneur : Joseph Koto.

Mali : Soumaïla Diakité, Cheick Omar Ballo (Malamine Mariko), Moussa Coulibaly, Ousmane Diarra, Amara Konaté, Ibrakhim K. Diakhité, Adama Kamissoko (Salif Coulibaly), Drissa Traoré, Tiécoura Keïta (Souleymane Dembélé), Omar Sidibé, Ousmane Sidibé. Entraîneur : Djibril Dramé.
Source: APS


Lundi 7 Novembre 2011 - 00:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter