"Tous les moyens politiques seront mis en œuvre pour qu’en 2017 ou 2019, Karim...", Babacar Gaye

Le ton est donné du côté du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) qui vient de porter son choix sur Karim en vue de la prochaine présidentielle. Le fait que Wade-fils soit en prison, n'y change rien encore moins le verdict attendu ce lundi, de la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite (CREI). . «Tous les moyens politiques seront mis en œuvre pour qu’en 2017, 2019 si c’est le cas, Karim Wade puisse venir défendre les couleurs du PDS », déclare Babacar Gaye, porte-parole de ladite formation.



"Tous les moyens politiques seront mis en œuvre pour qu’en 2017 ou 2019, Karim...", Babacar Gaye
Candidat du PDS à la prochaine présidentielle, Karim risque tout de même la condamnation dans la cadre de la traque des biens dits mal acquis. Conscients de la situation, les libéraux semblent avoir pris les devants. «Dans notre entendement, Karim Wade est un homme libre. Jusqu’à preuve du contraire, nous ne doutons point de son innocence. C’est pourquoi le parti l’a aujourd’hui investi comme son candidat et va apprécier la décision qui sortira lundi de la CREI…Si Karim est condamné, c’est le souhait de ce pouvoir qui l’a mis en prison depuis presque deux (2) ans, le PDS avisera et va redéployer un dispositif sur lequel on a réfléchi pour gérer cette nouvelle situation du candidat du parti et de pas mal de Sénégalais, emprisonné par un régime qui ne sait pas faire face à ce même candidat à la prochaine présidentielle », réagit le porte-parole du PDS.
 
 
Selon Babacar Gaye : «c’est plus cocasse et encore plus croustillant et le PDS est très à l’aise quand il s’agit de se battre pour faire respecter ses droits. Et surtout pour que cette Démocratie à laquelle nous avons travaillé, ne meurt ». Par ailleurs, représentant du candidat Karim Wade, le responsable libéral annonce que « tous les moyens politiques seront mis en œuvre pour qu’en 2017, 2019 si c’est le cas, Karim Wade puisse venir défendre les couleurs du PDS ».
 


Samedi 21 Mars 2015 - 19:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter