Toussaint Manga bénéficie de la liberté provisoire



Toussaint Manga bénéficie de la liberté provisoire
Le Secrétaire général de l’Union des Jeunesses Libérales et Travaillistes (UJTL) hume l’air de la liberté. La décision est intervenue ce jeudi même en faveur de Toussaint Manga et de ses co-accusés notamment le Secrétaire général du Mouvement des Elèves et Etudiants Libéraux (MEEL). Ce, après plus de neuf (9) mois de détention pour troubles à l’ordre public et destruction de biens appartenant à l’Etat.

Ces libéraux ont été arrêtés après une manifestation de contestation contre la condamnation de Karim Wade par la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI). 


Jeudi 14 Janvier 2016 - 11:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter