Toussaint Manga et Cie face au Procureur, ce mercredi

Sale temps pour les jeunesses libérales. Après Mamadou Lamine Massaly hier, le patron de l'Union des Jeunesses Libérales et Travaillistes (UJTL), Toussaint Manga et ses camarades seront déférés, ce mardi.



Alpagués le 23 mars, les jeunes libéraux viennent de boucler 48 heures de garde-à-vue. Sauf retournement de situation, ils seront déférés, ce mercredi pour faire face au Procureur de la République. Au nombre d’une dizaine de jeunes libéraux, ils ont été interpellés après le verdict de la CREI contre Karim Wade condamné à six (6) ans de prison. Très en colère, Toussaint Manga et Cie sont poursuivis pour acte de vandalisme notamment détruire des biens appartenant à autrui.
 
Alpagué deux (2) fois avant d’être relaxé, le successeur de Bara Gaye à la tête de l’UJTL, Toussaint Manga pour sa part, risque très gros. Arrêté lors du sit in des jeunes libéraux devant l’Assemblée nationale, il avait été libéré avant d’être cité dans l’affaire du bus calciné.
A suivre.
 


Mercredi 25 Mars 2015 - 10:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter