Toussaint Manga et Cie suspendus au réquisitoire définitif du Parquet



Le Doyen des juges a clôturé son  instruction depuis vendredi dernier dans l’affaire de vandalisme qui a expédié en prison le Secrétaire général de l’Union des Jeunesses travaillistes et Libérales (UJTL) et sept (7) de ses « frères ». Non satisfait de la condamnation de Karim Wade par la Cour de l’Enrichissement Illicite (CREI), à six ans de prison ferme, le 23 mars derniers, certains libéraux ont manifesté contre la décision. Toussaint Manga et ses acolytes font partie des personnes appréhendées.



Ils sont écroués pour trouble à l’ordre public, destruction de biens appartenant à autrui et à l’Etat et violences et voies de faits sur des tiers. Selon « Enquête », il reste au parquet de faire son réquisitoire définitif. Pour boucler la boucle, le magistrat instructeurs  devra par la suite délivrer des ordonnances soit de non lieu et/ou de renvoi en audience. 


Mardi 9 Juin 2015 - 09:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter