Toussaint Manga pas tiré d'affaires: Victor Diouf le mouille dans l'incendie du bus DDD

Relaxé pas plus tard qu'hier après son arrestation avec sept (7) autres jeunes du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) en marge de la marche du Front Patriotique pour la Défense de la République (FPDR) interdite par le préfet de Dakar, Toussaint Manga risque gros. Le secrétaire général de l'Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales (UJTL) est cité dans l'affaire du bus Dakar Dem Dikk (DDD) incendié dernièrement.



A peine après avoir échappé de la Maison d'Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss, ce vendredi où la patron de l'UJTL a passé près d'une semaine, Toussaint Manga ne semble pas sortir de l'ornière. Entendu sur procès-verbal par les enquêteurs du commissariat du Point E, Victor Diouf qui a été placé sous mandat de dépôt hier par le juge du troisième cabinet, a formellement impliqué Toussaint Manga dans l'affaire du bus "DDD" incendié. Victor Diouf jure n'être mêlé ni de près ni de loin dans l'incendie, d'autant plus que, selon lui, tout aurait été planifié par le successeur de Bara Gaye. 



Vers la convocation de Toussaint Manga donc pour sans doute être confronté à son accusateur. Premier a être interpellé dans l'affaire, Cheikh Ahmadou Bamba BA avait affirmé n'avoir pas participé à l'incendie du bus. Cependant, il avait mouillé Victor Diouf qui lui aurait envoyé la somme de 6.500 F CFA notamment pour l'achat de l'essence (2000 F CFA), rappelle "Libération". Pire, le cousin de Cheikh Ahmadou Bamba BA n'avait pas manqué d'accuser Toussaint Manga et Victor Diouf d'avoir manipulé ce dernier. 


Arrêté dans le cadre d'un sit in des jeunes de l'UJTL devant l'Assemblée nationale, le secrétaire général avait, par la suite, été libéré avant d'être placé sous mandat de dépôt lundi dernier dans le cadre de la marche interdite du FPDR. Qu'en sera-t-il pour cette 3ème fois ? Face au juge hier, Toussaint Manga et Cie de dire qu'ils n'ont pas été "informés de l'interdiction du préfet de Dakar". 


Samedi 7 Février 2015 - 10:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter