«Tout va mal» prend le contre-pied de «Y’en a marre»: «Notre pays ne dispose pas d'un million d'énergumènes»



Dans une déclaration parvenue à Pressafrik.com, «Tout va mal» ne rate pas le mouvement «Y’en a marre» et tous les «appeleurs à l'insurrection», pour un grand rassemblement ce 7 avril.
 
«Nous ne pouvons cautionner que le sang du peuple et de sa jeunesse puisse encore servir de tremplin pour des ascensions sociales à l'image des événements du 23 juin 2012 dont le principal perdant fut le peuple sénégalais qui a assisté impuissant à l'assassinat cruel et barbare de 15 de ses enfants», crache Pascal Cissé.
 
Contestant et condamnant «avec la dernière énergie la médiocrité et le cynisme qui caractérise la démarche politique du président Macky Sall», le coordonnateur du mouvement «Tout va mal» juge cependant que «rien dans tout ceci ne saurait être assez suffisant pour nécessité des acteurs que nous sommes l'oubli de notre devoir primordial et sacerdotal qui traduit le devoir de protection que nous avons envers notre peuple et ses enfants».
 
Ladite partie qui «ne peut accepter que le monde démocrate et civilisé puisse se résumer aux autres», entend «protéger (le) peuple des caprices de ces politiciens cupides et véreux».
 
Fort de ce fait, «Tout va mal» demande ainsi «à tous ces appeleurs à l'insurrection à convier d'abord les membres de leurs propres familles puisque ces derniers étant en vérité des citoyens sénégalais comme tous les enfants de ce pays qu'ils sont entrain de convier à ce rassemblement aux allures criminel. Notre pays ne dispose pas d'un million d'énergumènes pour ce rassemblement». 


Samedi 1 Avril 2017 - 14:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter