Tractations au sommet de Bokk Gis Gis Pape Diop et Mamadou Seck désistent, Baldé va-t-il accepter de siéger à l’Assemblée nationale ?

Les nouveaux sièges de l’Assemblée nationale continuent de couler beaucoup d’encre. A quelques jours de l’installation des nouveaux députés, élus le 1er juillet et qui sera précédée de la publication officielle et définitive des résultats, des rencontres se multiplient dans les rangs des différentes coalitions ayant participé à ces joutes électorales. C’est le cas de Bokk Gis Gis dirigée par Pape Diop.



Tractations au sommet de Bokk Gis Gis Pape Diop et Mamadou Seck désistent, Baldé va-t-il accepter de siéger à l’Assemblée nationale ?
Une réunion importante devrait être tenue, ce lundi, entre les responsables de cette coalition qui a eu à placer quatre députés à l’Assemblée Nationale. Il sera question, nous dit-on, de faire le point sur cette élection, mais surtout sur la nouvelle configuration de la prochaine législature.

Ainsi, selon quelques indiscrétions, Pape Diop, Président du Sénat et Mamadou Seck, président sortant de l’Assemblée Nationale, ne comptent pas siéger à l’hémicycle, préférant céder leurs places à d’autres responsables de la coalition. De facto, Abdoulaye Baldé qui était annoncé député, avant la publication des résultats définitifs, devrait se procurer l’une des deux places laissées vacantes, selon le journal « Rewmi ».

Seulement, un flou entoure ce scénario et devient une véritable équation pour les leaders de BGG. Le Maire de Ziguinchor, va-t-il accepter de siéger à l’Assemblée, eu égard à son statut d’ancien ministre d’Etat et secrétaire général à la Présidence ? C’est la principale question que se posent certains responsables de la coalition dissidente du Pds, précise la même source.


Lundi 9 Juillet 2012 - 14:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter