Trafic de drogue : L’imam arrêté après la prière du matin

Les services anti-drogue du Sénégal et du Mali ont réussi à opérer un coup de meurtre en arrêtant Moustapha Doucouré. En effet, celui qui est considéré comme le plus grand trafiquant de stupéfiant de l’Afrique de l’Ouest et qui se faisait passer pour un imam, a été arrêté alors qu’il venait d’effectuer sa prière du matin à la mosquée qu’il dirigeait.



Trafic de drogue : L’imam arrêté après la prière du matin
Tout est parti de la saisie d’un camion rempli de 2,7 tonnes de drogue par les services maliens à Yirimadio, un quartier de Bamako. Le chauffeur du véhicule, interpellé, s’est mis à table pour révéler le nom du propriétaire de la cargaison qui s’avérait être Moustapha Doucouré.

C’est ainsi que commença la traque de l’homme qui, en ce moment, était au Sénégal pour s’assurer de l’arrivée de la marchandise, révèle Libération qui nous rapporte l’information.

C’est ainsi que  l’Office central des stupéfiants (OCS) du Mali a contacté ses homologues sénégalais de la présence, sur notre territoire, du sieur Doucouré qui se préparait à réceptionner le produit illicite.

Ce qui s’est avéré payant car dès lors, les Sénégalais ne lâchent plus le suspect, informant les Maliens de tous ses faits et gestes comme par exemple un court déplacement qu’il a effectué au Niger.

L’homme qui est finalement retourné au Mali est tombé dans les filets tendus par les policiers maliens. Ces derniers l’ont arrêté alors qu’il sortait de la mosquée malienne de Yorodiabougou dont il était l’imam à ses heures perdues.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 23 Novembre 2016 - 07:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter