Traitement médical de Bibo Bourgi : Macky plaide pour une évacuation en France

Le Chef de l'Etat Macky Sall aurait instruit le parquet spécial de la CREI de donner une suite favorable à une évacuation de Ibrahima Khalil Bourgi dit Bibo en France pour traitement.



Cela ressemble à bien des égards à une immixtion de l’exécutif dans les prérogatives du pouvoir  judiciaire. Le chef de l’Etat, Macky Sall aurait  instruit le parquet spécial près de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI), de ne s’opposer,  à une évacuation sanitaire de Ibrahima Khalil Bourgi dit Bibo, détenu dans le cadre de l’affaire Karim Wade, relative à la traque aux biens supposés mal acquis. Bien vrai que le parquet est subordonné au ministère de la Justice, par conséquent au Président de la République, le principe de la séparation des pouvoirs voudrait que l’autorité exécutive n’intervienne pas dans le domaine du judiciaire par des injonctions allant dans le sens d’élargir un mis en cause ou en plaidant en sa faveur. Le juge doit souverainement prendre ses décisions. Selon son intime conviction.

Toutefois, la balle semble déjà partie et Bibo Bourgi peut s’estimer heureux de bénéficier de telles largesses. Selon le Quotidien, « l’Etat milite pour son évacuation ». En effet, l’état de santé précaire du co-inculpé de Karim Wade, qui lui a valu  une liberté provisoire, s’est détérioré suite à une opération à l’Hôpital Général de Grand Yof (HOGGY). Interdit de sortir du territoire, Bibo Bourgi doit néanmoins être évacué d’urgence en France pour une autre intervention.

Il souffrirait  de problèmes cardiaques et d’insuffisance rénale.


Mercredi 23 Juillet 2014 - 11:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter