Transfert : Lewandowski, cet inconnu que l'Europe s'arrache

La cote de l'attaquant du Borussia Dortmund Robert Lewandowski a explosé il y a une semaine après son quadruplé face au Real Madrid. Le Bayern Munich et Manchester United sont à la lutte pour tenter de s'attacher les services du joueur la saison prochaine.



Robert Lewandowski est le meilleur buteur de Bundesliga (23 buts).
Robert Lewandowski est le meilleur buteur de Bundesliga (23 buts).

Parce qu'il est Polonais et non Brésilien, parce qu'il faut un certain temps avant de réussir à prononcer son nom correctement, Robert Lewandowski était jusqu'alors passé sous le radar du grand public et de certains des plus puissants clubs d'Europe, obnubilés par Falcao ou Cavani, au prix bien plus élevé. Le quadruplé du joueur de Dortmund face au Real Madrid (4-1) il y a une semaine en demi-finale aller de la Ligue des Champions leur a ouvert les yeux.

Un duel Manchester - Bayern

Entre-temps, le prix du numéro 9, en fin de contrat dans un an, serait passé d'environ 25 millions d'euros à presque 35, selon les dernières rumeurs. Pas de quoi freiner les ambitions de deux équipes en particulier. Manchester United, d'abord, aimerait attirer le meilleur buteur de Bundesliga (23 buts en 28 matchs). Et Rooney ? Et Van Persie, Hernandez et Welbeck ? «Je peux faire de la place pour n'importe qui», a répondu l'entraîneur des Red Devils Alex Ferguson cette semaine.

La piste la plus chaude mènerait cependant au Bayern Munich, ce même Bayern que le Borussia retrouvera à Wembley pour la finale de la Ligue des Champions. Le Sun affirme ce jeudi que les dirigeants bavarois seraient prêts à offrir cinq ans de contrat et 800 000 euros nets par mois pour attirer le joueur de 24 ans. Une proposition difficile à refuser. L'agent de Lewandowski évoquait d'ailleurs il y a quelques jours un «accord trouvé avec un club», sans en préciser l'identité...


Le Borussia temporise

Qu'en dit-on du côté du Borussia ? À l'heure actuelle, il n'est pas question pour le club de la Ruhr d'évoquer le départ de son avant-centre, encore moins au Bayern. Mais sans doute faut-il voir dans ces dénégations le souci des dirigeants d'éviter une fronde des supporters, déjà très agacés par le départ Mario Götze, leur autre chouchou, vers le rival munichois. Rien ne devrait donc être officialisé avant la finale du 25 mai...
Maxifoot



Jeudi 2 Mai 2013 - 15:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter