Transfert: Özil, le gros coup d’Arsenal

Mieux vaut tard que jamais ! Lundi soir, Arsenal, en sommeil durant le mercato estival, a finalement décidé de casser sa tirelire pour s’offrir les services de Mesut Özil. Les Gunners auraient déboursé près de 50 millions d’euros pour convaincre le Real Madrid de lâcher son international allemand (24 ans) qui devrait bénéficier d’une revalorisation salariale substantielle à Londres.



Transfert: Özil, le gros coup d’Arsenal
"C’est un jeu très difficile à prédire, mais peut-être que nous allons vous surprendre…" Dimanche, Arsène Wenger, interrogé sur la fin du mercato estival, jouait la carte de la facétie. Le manager d’Arsenal savait, qu’en coulisses, sa direction s’activait pour attirer un gros poisson dans ses filets. Mis sous pression par les fans des Gunners après la défaite face à Aston Villa (1-3) en ouverture de la saison de Premier League, les pontes londoniens ont finalement tenu leurs promesses. Eux qui n'avaient jusqu'alors recruté que Yaya Sanogo et Mathieu Flamini (arrivés libres), ils ont officialisé, lundi, l’arrivée de Mesut Özil. Une somme avoisinant les 50 millions d’euros aurait été offerte au Real Madrid, soit près de trois fois plus que le précédent record du club en matière de transfert (Andrey Arshavin en 2009).

Fragilisé au sein de l’institution merengue, où le nouvel entraîneur Carlo Ancelotti lui préfère Isco alors que Gareth Bale vient d’intégrer l’effectif merengue, le génial meneur de jeu (24 ans) était à la recherche d’une porte de sortie. Un temps réticent à rejoindre la capitale anglaise, il aurait finalement été convaincu par les conditions du contrat proposé par Arsenal. L’international allemand, qui a paraphé un bail portant sur cinq saisons, va en effet voir son salaire passer de 4,5 à 7 millions d’euros net annuels.

Révélé au Werder Brême, le milieu d’origine turque avait régalé le microcosme du ballon rond de son toucher soyeux, de sa vista et de sa qualité de passe supérieure durant les trois dernières années sous le maillot de la Maison Blanche. Il va désormais apporter toutes ses qualités aux Gunners, même si ce choix soulève quelques questions.

En effet, après avoir échoué sur les dossiers Gonzalo Higuain, Wayne Rooney, Luis Suarez ou Karim Benzema, les dirigeants londoniens ont finalement jeté leur dévolu sur un milieu offensif alors que ce secteur est déjà plutôt bien fourni avec les présences de Santi Cazorla, Jack Wilshere ou Tomas Rosicky. Les récentes performances d’Olivier Giroud, excellent depuis la reprise, auraient finalement convaincu le board anglais qu’ils tenaient en lui un avant-centre de classe mondiale.

"Je ne sais pas si c’est le poste où on avait le plus besoin de renfort, s’est malgré tout étonné l’international français au micro d’Infosport + en début de soirée. Mais je suis un attaquant et j’aime avoir de bons ballons ! Mesut, c’est un super maître à jouer et je serais content qu’il soit là." Le transfert étant effectif, les supporters de l’Emirates peuvent désormais saliver en imaginant la connexion entre les deux joueurs…
 

Football.fr

Mardi 3 Septembre 2013 - 12:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter