Transferts : Le FC Barcelone ne veut pas provoquer la FIFA sur le dossier Luis Suarez

Le FC Barcelone a annulé les évènements liés à la présentation de Luis Suarez, interdite par la FIFA dans le cadre de la sanction de quatre mois prononcée à l’encontre du joueur, après sa morsure sur Giorgio Chiellini pendant le Mondial.



La FIFA ne veut pas que Luis Suarez soit présenté, alors le Barça arrête tout. La nouvelle recrue du club catalan devait être présentée ce mardi au Camp Nou. Mais l’instance présidée par Sepp Blatter a précisé dimanche qu’un tel évènement entrait dans le cadre de la suspension infligée à Luis Suarez, interdit pour quatre mois de toute activité liée au football pour avoir mordu Giorgio Chiellini pendant le Mondial.
Le FC Barcelone, qui a déboursé 81 millions pour s’attacher les services de l’Uruguayen, a immédiatement annulé toutes les apparitions publiques de l’ancien joueur de Liverpool prévues pour sa présentation à la presse. La raison : le club catalan veut éviter tout conflit avec la FIFA, qui n’a pas encore rendu d’avis définitif sur l’interdiction de recrutement prononcée le 2 avril dernier à son encontre pour plusieurs transferts illicites dans ses équipes de jeunes.

Le Barça va faire profil bas, au moins jusqu'au 19 août

Cette sanction, qui interdit normalement au Barça toute signature de nouveaux joueurs avant l’été 2015, a été levée temporairement le 23 avril, ouvrant la voie à l’arrivée en Catalogne de Suarez, mais aussi à celles de Marc-André ter Stegen et Claudio Bravo. Tant que la FIFA n’aura pas rendu une décision définitive sur ce dossier, prévue pour le 19 août prochain, les dirigeants barcelonais préfèrent faire profil bas sur le cas Suarez.
Luis Suarez sous les couleurs de l'Uruguay
Luis Suarez sous les couleurs de l'Uruguay - Imago
Arrivé à Barcelone lundi soir, Luis Suarez ne pourra pas rejouer au football, ni même s'entraîner avec son club, avant le 27 octobre prochain, date de la fin de sa suspension. Il doit attendre le jugement du Tribunal arbitral du sport (TAS), auprès duquel il a déposé un recours, pour savoir quels contours donner à sa préparation. En attendant, si les maillots à son nom devraient fleurir dans les tribunes du Camp Nou, le joueur, lui, n'a pas le droit d'en fouler la pelouse.

eurosport.fr

Mardi 15 Juillet 2014 - 15:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter