Transparence dans la gestion des fonds politiques : le Pr Dioukhané pour la création d’une commission.

En marge de la cérémonie de dédicace de son ouvrage : «Les finances publiques dans l’Uemoa : Le Budget du Sénégal», le professeur Abdourahmane Dioukhané a déploré l’utilisation abusive des deniers publics. Pour y remédier, il préconise la mise sur pied d’une commission pour exiger la transparence quant à leur gestion.



Transparence dans la gestion des fonds politiques : le Pr Dioukhané pour la création d’une commission.
 «Pour résoudre le problème de la gestion des fonds politiques au Sénégal, il faut créer une sorte de Commission où le président de la République, bénéficiaire desdits fonds, pourra rendre compte au Sénégalais de l’utilisation de ces deniers publics». Cette déclaration est d’Abdourahmane Dioukhané professeur de Droit public à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). C’était ce samedi, lors de la cérémonie de dédicace de son ouvrage : Il donnait ainsi les perspectives pour sortir du système des présumées mallettes d’argent.

Selon lui, «les fonds politiques constituent une question délicate», car alliant une exigence de transparence dans la gestion des fonds publics et l’exigence d’un minimum de secret dans la gestion des affaires de l’Etat». Mais cela n’empêche pas une transparence dans la gestion de ces fonds même s’ «il est normal que la gestion de l’Etat garde un caractère secret». Le Pr Dioukhané est d’avis que ce mécanisme permettrait de faire comprendre au Sénégalais que les fonds politiques ne sont pas la propriété personnelle du chef de l’Etat, mais, bien au contraire, font partie des deniers publics.

M. Dioukhané s’est également prononcé sur la question des décrets d’avance qui doivent découler «des situations d’urgence et de nécessité nationales». C’est pourquoi il a invité les autorités à ne pas singer ce qui se faisait d’antan, parce que «dans un passé récent, on a fait un usage abusif des décrets d’avance», a-t-il rappelé.  

Ousmane Demba Kane

Lundi 18 Mai 2015 - 14:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter