Transparence et meilleure gouvernance au Sénégal : la Banque mondiale appuie avec 28 milliards

55 millions de dollars (environ 28 milliards de FCFA), c’est la somme injectée au Sénégal par la Banque mondiale dans le but d’appuyer les efforts de notre pays pour une meilleure gouvernance. Ce crédit de soutien approuvé jeudi dernier par son Conseil d’administration vise à appuyer la gouvernance et la croissance, et en particulier dans la reddition des comptes, la performance du secteur public et la croissance économique par le développement du secteur privé.



Consciente que le Sénégal est confronté à « d’énormes défis que sont l'accélération de la croissance, l'emploi, et l'amélioration de la prestation des services, ainsi qu’une meilleure gouvernance et une meilleure capacité de résistance aux chocs », la Banque mondiale, à travers son directeur des opérations pour le Sénégal, Mme Vera Songwe déclare : « Bien que certains progrès ont été réalisés, des efforts supplémentaires sont nécessaires dans les secteurs de l'énergie, de la protection sociale et du climat des affaires, surtout si le Sénégal veut atteindre une croissance de 6 pour cent et créer suffisamment d'emplois pour ses jeunes».
 
Dans le communiqué de ladite banque transmis à Pressafrik, l’économiste et chargé du programme de la Banque mondiale, Mamadou Ndione précise que ce premier appui budgétaire sur les trois prévus d’ici à 2014, visera particulièrement la gouvernance dans les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’énergie.


Dimanche 23 Décembre 2012 - 13:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter