Transport : Un plan d’extrême urgence de 4 Milliards pour sauver Transrail



Transport : Un plan d’extrême urgence de 4 Milliards pour sauver Transrail
Pour sauver la société de transport Transrail, le Sénégal et le Mali ont pris différentes mesures. Parmi ces mesures, un plan d’extrême urgence de 4 Milliards. «Il consiste à maintenir l’activité de Transrail et lui permettre de fonctionner pour répondre à ses besoins et ses charges» a fait savoir Mme Nafi Diouf Ngom, Ministre des Transports Terrestres, des Transports Ferroviaires et de l’Aménagement du Territoire dans les colonnes du journal l’Observateur. Selon elle, les Etat Maliens et Sénégalais vont mettre sur la table quelque chose, par rapport aux dettes qu’ils ont vis-à-vis de Transrail. «En gros c’est un milliards trois cents, si on arrondit. Ensuite il faut combler le Gap de 4 Milliards. On a obtenu avec la BOAD un accord pour qu’elle continue à décaisser. C’est l’une des banques principales qui a toujours soutenu Transrail financièrement. Elle est disposée à décaisser 8 Milliards. Les deux Etats vont faire des lettres de confort pour permettre ce décaissement» a-t-elle soutenu.

Papa Mamadou Diéry Diallo

Mardi 10 Mai 2011 - 12:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter