Transrail Reprise de 190 sur les 271 licenciés : Le Sutrail dénonce une discrimination

La direction de Transrail est en phase de respecter ces engagements de reprendre certains travailleurs titulaires d’un contrat à durée déterminée (Cdd) qui avaient été licenciés. Et sur les 271 cheminots concernés par la mesure seule 190 ont été rappelé. Mais du côté du syndicat unique des travailleurs de Transrail (Sutrail) on parle de discrimination.



Transrail  Reprise de 190 sur les 271 licenciés : Le Sutrail dénonce une  discrimination
La mesure de reprise ne concerne que 190  sur 270, travailleurs qui avaient été licenciés. Les bénéficiaires applaudissent et tressent des lauriers à la direction, en revanche le syndicat des travailleurs de Transrail parle de mesure discriminatoire qui mette sur les carreaux certains de leurs membres. Une décision qui a fini d’installer  le malaise entre les différents syndicats  présents dans la  boite. Mais du côté de Satrail, (syndicat autonome des travailleurs de Transrail), on parle de transparence en ce qui concerne la reprise de ces travailleurs. En revanche le Sutrail, dégage en touche et parle de mesure sélective qui a écarté certains de leurs membres. Pour Mambaye  Tounkara, secrétaire général de Sutrail, «la plupart des membres de son syndicat ont été élagué des listes ».
Ce dernier pointe un doigt accusateur sur  «la direction qui est  de connivence avec les autres syndicats minoritaires de Transrail qui ont opéré des choix discriminatoires », a dénoncé Mambaye Tounkara. Et, selon lui « le seul tort de Sutrail c’est d’avoir accompagné l’Etat du Sénégal à mettre en œuvre un nouveau schéma institutionnel ». Des accusations battues en brèche par Dakha Kanté. En effet, ce dernier affirme qu’il est « faux d’affirmer qu’il y a une reprise sélective  qui a laissé dans la touche certains membres de Sutrail ».

Avec la reprise de ces travailleurs la direction de Transrail apaise un climat social délétère au sein de l’entreprise ; reste à savoir qu’est ce qu’il en sera des autres travailleurs qui sont laissés sur les carreaux.        
 

Ousmane Demba Kane

Mercredi 12 Août 2015 - 14:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter