Traque aux biens dits mal acquis-Fin de sa mise en demeure: Aïda Ndiongue à la CREI ce lundi

Attendue lundi à la Commission d’Instruction (Ci) de la Cour de Répression de le l’Enrichissement Illicite (CREI), pour répondre des accusations d’enrichissement illicite qui sont portées sur sa personne, l’ex sénatrice Aida Ndiongue se rendra à la CREI avec près de 3O kg de documents pour justifier sa fortune.



Traque aux biens dits mal acquis-Fin de sa mise en demeure: Aïda Ndiongue à la CREI ce lundi
Mise en demeure par le procureur spéciale près de CREI, Alioune  Ndao, suite à  la sortie de Serigne Bassioru Gueye, procureur de la république parlant  au départ de 47 milliards 675 millions  dont elle serait propriétaire  Aissatou Ndiongue, dite Aida Ndiongue  est attendue  lundi à la CREI pour  justifier  l’origine de sa fortune estimée désormais à  41 milliards.


Faute de quoi, l’ex sénatrice libérale sera la prochaine victime du bourreau de Karim Wade dans le cadre de la traque aux biens dits mal acquis. Mais un rendez-vous bien préparé par les conseils de la détenue du camp pénal depuis le 17 décembre dernier dans le cadre du fumeux plan Jaxaay. En effet, pour mettre tous les atouts du côté de leur cliente, Me Souleymane Ndéné Ndiaye et Cie ont concocté un dossier qui pèserait  30 kg. Parmi les documents livre le journal "l'as", figurerait des procès-verbaux de réception, des attestations d’exécution et des factures  de bijoux entres autres. Du boulot attend donc la CREI après le dossier Karim Wade. 


Samedi 26 Avril 2014 - 13:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter