Traque d’une mafia présumée : L’Ofnac fouille le service des transports routiers de Dakar

Après le travail bien fait au service des Mines de Louga, Nafi Ngom Keita lâche ses hommes à la Direction du service des transports routiers de Dakar, et au niveau de ce service c’est la peur dans le ventre des agents. Ainsi son directeur Mansour Elimane Kane avertit tous les agents d’ores et déjà qu’il ne protégera personne.



Les hommes de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) de Nafi Ngom Keita vont investir le service des transports routiers de Dakar en vue de fouiller ce qui se trame sur les lieux. A en croire le quotidien dakarois Libération qui livre l’information, l’objectif visé est de traquer une mafia présumée qui sévirait dans cette direction.

En effet pour bien comprendre ce qui se trame au niveau du service des transports routiers de Dakar, il faut remonter plus loin dans l’affaire du service des Mines de Louga, les personnes qui sont placées sous mandat de dépôt dans cette affaire ont été confondues et elles ont reconnues avoir reversées une partie de l’argent qu’ils tiraient de la vente de documents administratifs à leurs  supérieurs basés à Dakar. Une piste bien tracée pour l’Ofnac donc qui semble tenir le bon bout dans cette affaire.

Et, selon des sources citées par le même journal, renseignent que l’Ofnac a même bloqué la délivrance des licences de taxi, et que des auditions tous azimuts s’enchainent « ils ont bloqué. Ici, tout le monde sait que des têtes vont tomber. Ils fouillent tout le et interrogent tout le monde », confie la source citée par le journal. La même source renseigne que le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du désenclavement qui a été alerté de cette mission de l’Ofnac a d’ores et déjà mis en garde ceux qui seraient épinglés en ces termes « qu’on soit très clair je ne protégerais personne ». 
 
 
 

Khadim FALL

Jeudi 11 Février 2016 - 10:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter