Traque des biens dits mal acquis: Bibo Bourgi encore débouté



Traque des biens dits mal acquis: Bibo Bourgi encore débouté
Ibrahima Aboukhalil avait saisi Me Michel Boyon pour traduire l'Etat du Sénégal devant le Centre International pour le Règlement des Différends relatifs aux Investissements (CIRDI) et recouvrer la plénitude de ses avoirs confisqués après sa condamnation dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis. Le présumé complice de Karim Wade a été débouté avant-hier. D'après des sources officielles citées par "l'As", l'instance arbitrale de la banque mondiale, qui avait ouvert le dossier depuis le mois dernier, a jugé le recours irrecevable. 


Une grosse déception pour Wade-fils qui fondait également beaucoup d'espoir sur cette instance d'autant plus que si la décision était favorable à son "prête-nom" selon la CREI (Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite), elle allait également lui être favorable puisqu'ils sont condamnés par le même arrêt. 


Samedi 7 Novembre 2015 - 09:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter