Traque des biens dits mal acquis: Tahibou Ndiaye et sa famille entendus les 19, 20 et 21 mai



Traque des biens dits mal acquis: Tahibou Ndiaye et sa famille entendus les 19, 20 et 21 mai

Tout comme celui d’Aïda Ndiongue, la responsable libérale emportée par le fumeux plan Jaxaay dont l’audition est programmée le 10 juin prochain, ça bouge du côté de l’ancien Directeur général du cadastre dont l’audition au fond vient d’être aussi programmée. Il s’agit des 19, 20 et 21 mai prochains lors desquelles dates, Tahibou Ndiaye sera entendu comme sa famille par la Commission d’Instruction (CI) de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI).  En effet, le dossier Tahibou Ndiaye redémarre en trombe. Le juge Cheikh Tidiane Beye de la CI de la CREI vient de programmer son audition ainsi que celle de sa famille. Ce, après les auditions des témoins. Et en ce qui concerne les dates du 19, 20 et 21 mai, c’est Tahibou Ndiaye qui ouvrira le bal avant sa femme et ses filles adoptives mises sous contrôle judiciaires pour complicité d’enrichissement illicite.


Inculpé en décembre dernier, c’est donc après six (6), à la fin de l’instruction que le détenu à la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss sera entendu. De sept (7) milliards de F CFA à l’entame de la procédure, les avoirs de Tahibou Ndiaye à l’instar du dossier Karim Wade, ont fondu comme beurre au soleil pour être fixés à 4,3 milliards, dit « l’as ». Des biens entre immeubles, terrains, véhicules, avoirs bancaires soumis à une expertise. Tahibou Ndiaye avait été en premier lieu relaxé à travers une médiation pénale avec le Procureur spécial, Alioune Ndao avant que les gendarmes de la Section de Recherches n’aillent e cueillir chez lui pour que cette fois-ci la machine de la traque des biens dits mal acquis aille jusqu’au bout pour le placé sous mandat de dépôt pour enrichissement illicite. 


Jeudi 15 Mai 2014 - 13:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter