Traque des biens mal acquis-Affaire Karim Wade: Souleymane Ndéné Ndiaye cité



Traque des biens mal acquis-Affaire Karim Wade: Souleymane Ndéné Ndiaye cité

Sans tambours ni trompettes, le dossier Karim Wade évolue lentement mais sûrement.

Mis sous mandat de dépôt depuis le 17 avril dernier à la Maison d’Arrêt et de Correction de Rebeuss pour n’avoir pas pu justifier son patrimoine estimé à hauteur de 694 milliards par le procureur spécial près de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI), Alioune Ndao, le plus célèbre détenu au Sénégal sera entendu dans les tous prochains jours par la Commission d’Instruction (CI) qui a déjà fini de compulser le dossier déposé par le fils de l'ancien chef d'Etat  ainsi que les annexes et autres pièces jointes afférentes à la justification de ses biens et avoirs,

A cet effet, livre le journal « L’Observateur », la date du 10 juin avait été déjà retenu pour le face-à-face de Karim qui devait être suivi par ses co-inculpés dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis devant le juge Cheikh Tidiane Bèye mais comme pour l'enquête préliminaire au niveau de la Section de Recherches de la Gendarmerie de Colobane, des "compléments d'informations" ont été requis de la part "des sociétés multinationales qui pourraient apporter des éclairages" sur cette affaire, renseignent des sources qui révèlent que le dernier premier ministre du président sortant, "Souleymane Ndéné Ndiaye pourrait être entendu à titre de renseignement pour aider la CI à élucider certaines zones d'ombre".

Le hic, depuis la chute du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) du pouvoir, ce dernier se trouve en Royaume Uni où il apprend l'Anglais.
 


Mercredi 12 Juin 2013 - 12:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter