Traque des biens mal acquis : Farba Senghor face au procureur spécial, Alioune Ndao

La traque recommence. Karim muselé à Rebeuss, le procureur spécial près de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI), Alioune Ndao est à la poursuite d’un autre dignitaire du régime sortant. Il ne s’agit ni de Ousmane Ngom, encore moins de Oumar Sarr comme l'avaient annoncé certains mais de Farba Senghor.



Traque des biens mal acquis : Farba Senghor face au procureur spécial, Alioune Ndao

Fidèle parmi les plus fidèles à l’ancien président Wade, « l’élément hors du commun » comme on le surnomme, Farba Senghor est la prochaine cible dans le cadre de la traque des biens mal acquis. A cet effet, il sera entendu demain à la section de recherches de la Gendarmerie (Caserne Samba Diéry Diallo) où il devra justifier son patrimoine devant les pandores, à 09 heures tapantes, relaie la presse.

Affaires à suivre.



Mercredi 29 Mai 2013 - 11:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter