Traque des biens mal acquis : L’Apr demande au président Macky Sall de poursuivre le combat

Le Président Macky SALL a réuni ce mardi 21 juin 2016 le Secrétariat Exécutif National de l’Alliance Pour la République (SEN). La question de la reddition des comptes était à l’ordre du jour au moment où beaucoup pense que c’est le début de la fin de la traque des biens mal acquis avec la probable libération de Karim Wade. Le SEN de l’Apr réaffirme la position déjà dégagée par plusieurs responsables du parti.



Traque des biens mal acquis : L’Apr demande au président Macky Sall de poursuivre le combat
Selon le communiqué publié à la fin de cette rencontre, le SEN de l’Apr salue, la volonté du chef de l’Etat de consolider et de moderniser notre démocratie, par la construction de consensus forts,  sa détermination à renforcer l’Etat de droit et à promouvoir la bonne gouvernance, à travers notamment,  la transparence dans la gestion des deniers publics,  la reddition des comptes, et la lutte contre l’impunité.  

« La création de l’OFNAC, la réactivation réussie de la CREI, les condamnations de personnes reconnues coupables d’enrichissement illicite, les saisies opérées par la justice et celles en cours, sont une victoire symbolique de la lutte contre l’impunité ».

Ainsi pour les partisans du chef de l’Etat, « ce combat est à poursuivre avec toujours la même fermeté, la même détermination et dans le respect des principes régaliens qui gouvernent l’Etat de droit ».  Dès lors, le Secrétariat exécutif de l’APR renouvelle ses encouragements au Président Macky SALL pour la constance de son engagement irréversible pour  la lutte contre la prévarication des biens publics,  lui exprime son soutien sans réserve dans sa volonté de bâtir un Sénégal de paix, prospère et émergent  et salue enfin, sa posture de respect des institutions de la République,  de leurs prérogatives respectives et de la séparation réelle des pouvoirs. 

Pour répondre à ceux qui pensent que c’est la fin de la traque des biens mal acquis avec la libération de personnes condamnées par la justice et la prochaine probable libération de Karim Wade, « le Secrétariat Exécutif National fustige avec la plus grande fermeté, les tentatives visant à discréditer, au mépris de toute objectivité, son action à la tête de l’Etat en matière de promotion de la bonne gouvernance, ou qui voudraient faire croire de façon insidieuse, que le Président de la République aurait abandonné son combat pour l’éthique et les valeurs ». 

« Dans cette perspective, le SEN rappelle aux sénégalaises et sénégalais que la reddition des comptes, constitue un principe de bonne gouvernance qui guide l’action de tous les jours du Président  Macky SALL qui n’entend point s’écarter de cette ligne directrice qui vaut aujourd’hui à notre pays, un arsenal juridique dont l’efficacité n’est plus à démontrer et des places d’honneur dans les différents classements qui mesurent les progrès accomplis par les différentes nations du monde en matière de bonne gouvernance et de transparence ». 



 

Matar Séne

Mercredi 22 Juin 2016 - 00:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter