Traque des biens mal acquis: le ministre de la justice, Mimi Touré plus déterminée que jamais

Polluant l’atmosphère depuis l’avènement du président Macky Sall au pouvoir, les audits sur l’enrichissement illicite tardent à donner des résultats. Ce qui amène certains à même douter du bien fondé de cette action. Avec la fermeté qu’on lui connait, le ministre de la justice, Aminata Touré assure: «la traque s’intensifie, l’argent spolié rentrera dans le Trésor».



Traque des biens mal acquis: le ministre de la justice, Mimi Touré plus déterminée que jamais

«La traque est en cours et elle s’intensifie, l’argent spolié rentrera dans le trésor public en toute transparence. Nous sommes actifs, nous avons sollicité l’appui de beaucoup de pays qui ont répondu favorablement», assène-t-elle dans une interview accordée au journal «L’Observateur».

Mieux, plus que convaincue de recouvrir la totalité des sommes, le ministre alloue déjà le pactole à des volets sensibles au Sénégal. «Cet argent sera affecté à des projets spéciaux relativement à l’emploi, à la lutte contre la pauvreté essentiellement et les Sénégalais bénéficieront de cet argent qui nous appartient à tous», affirme Mimi Touré. D’anciens dignitaires du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) déjà dans le collimateur du ministre, toute personne concernée dans le détournement de deniers publics a du souci à se faire. «Ceux qui ont été complices ou qui ont joué un rôle de facilitateur sont coresponsables», réitère le garde des sceaux.



Samedi 6 Avril 2013 - 12:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter