Travaux routiers : l'Ageroute absorbe faiblement ses crédits au premier trimestre 2015



Travaux routiers : l'Ageroute absorbe faiblement ses crédits au premier trimestre 2015
Le niveau d’absorption des crédits de l’agence des travaux et de gestion des routes (AGEROUTE) du Sénégal a connu un faible niveau d’absorption de 2,65%au premier trimestre 2015, informe Lejecos, qui cite le rapport établi par la Direction du secteur parapublic (DSP) du ministère de l’économie, des finances et du plan.

Le rythme d’absorption de ces crédits est ressorti en effet à 8, 502 milliards FCFA sur un budget de 321,374 milliards FCFA. « La mission essentiellement capitalistique combinée avec la diversité des procédures pourraient expliquer ce niveau de consommation des crédits », note la DSP.

Cette structure estime en outre que  la persistance de ces retards depuis quelques années rend nécessaire une évaluation de l’efficacité des procédures internes de l’Agence dans le cadre notamment de la revue à mi-parcours de l’exécution du contrat de performance. 

Quant à la mobilisation du budget de l’AGEROUTE, elle est estimée à 65,347 milliards FCFA au terme du premier trimestre 2015, soit un taux de 20,33%. 

La dette de l’Agence se situe, pour sa part à 12,627 milliards FCFA composée essentiellement de dettes fournisseurs pour 12,568 milliards FCFA, de  dettes fiscales  pour 51,323 milliards FCFA et de  dettes sociales pour 7,361 millions CFA. 

 


Mardi 4 Août 2015 - 14:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter