Tribunal: Apollinaire Diatta, le présumé cerveau des violences universitaires toujours pas fixé sur son sort



 Les 22 libres, Appolinaire Diatta, lui, n’est pas au bout de ses peines. Au Tribunal ce matin, l’étudiant dit au cœur des actes de vandalisme, destruction de biens publics dans le dernier épisode des violences universitaires, devra encore prendre son mal en patience. Son dossier a été encore renvoyé. Ceci, pour le motif que les témoins ne se sont pas présentés à la barre ce mercredi. Apollinaire Diatta fait parti des étudiants arrêtés lors des manifestations à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) dont 22 contre qui, le Procureur de la République avait requis un peine d’emprisonnement de trois (3) mois fermes le 27 mai dernier mais la sentence n’avait pas tardé à tomber le lendemain ;


Relaxe pure et simple pour le bénéfice du doute. Appolinaire lui, qui avait déclaré que les policiers avaient violé des étudiantes, s’était dédit face aux enquêteurs de la Division des Investigations Criminelles (DIC), est et reste dans les liens de la détention même si ses camarades le présentent comme quelqu’un de « juste, vertueux et digne de valeur ». Ils ne le voient pas commettre de tels actes. Réponse peut-être vendredi.


Mercredi 4 Juin 2014 - 16:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter