Tribunal : Pour des histoires de sexe, le bijoutier perd 100 million de FCfa.

Un riche bijoutier du nom de Ass Malick Tall a attrait hier devant la barre une dénommée Khady Ndoye et compagnie pour une histoire de chantage. C’est suite à la perte d’une somme de 100 millions de FCfa que le bijoutier, qui entretenait des relations intimes avec la dame sus nommée, a décidé de saisir la justice.



Tribunal : Pour des histoires de sexe, le bijoutier perd 100 million de FCfa.
Kady Ndoye, Adji Ndiaye et Mbaye Dieng ont été attraits hier, devant la barre du tribunal correctionnel suite à l’ordonnance de renvoi du juge d’instruction pour répondre des chefs d’accusation d’association de malfaiteurs, d’extorsion de fonds, et de blanchiment de capitaux. En effet, c’est une plainte déposée contre les sus nommés qui est la cause de cette comparution.

Tout a débuté selon la partie civile par une relation amicale entre le bijoutier Ass Malick Tall et la dame Khady Ndoye. Cette dernière, par la suite, l’a obligé à entretenir des rapports sexuels non protégés avec elle. Quelques temps après, Khady Ndoye est venue lui dire qu’elle était tombée enceinte et qu’elle devait avorter pour ne pas subir les foudres de sa famille, car sortant fraichement d’un divorce et Ass Malick lui remet 300 000 FCfa. Quelques jours plus tard, elle lui annonce son arrestation et pour confirmer ses dires, elle lui passe un dénommé Aldiouma qui se présente comme un policier et ce dernier lui réclame 500 000 FCfa qu’il doit lui verser chaque semaine.

Le bijoutier qui continuait à entretenir des rapports sexuels avec la dame s’est vu encore accusée d’une nouvelle grossesse et qu’elle doit subir une opération d’un montant de 1 500 000 FCfa. Il s’acquitta de cette somme et Khady Ndoye lui annonça qu’elle a accouché et réclame 600 000 FCfa pour les besoins du baptême. Suite à cela k. Ndoye l’invita chez une amie et lui demande d’avoir des rapports intimes avec Adji Ndiaye puisque c’est d’elle qu’il s’agit. Celle-ci se met dans la danse.

L’affaire ayant été jugée hier, le verdict est attendu pour le 9 juin. Le procureur a requis une peine 5 ans fermes alors que la défense demande la relaxe pure et simple. 

Ousmane Demba Kane

Mercredi 13 Mai 2015 - 10:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter