Tribunal des flagrants délits : Metzo Diatta condamné à deux ans de prison mais recouvre la liberté




 
Le producteur de « Dinama Nekh »  sait sur quel pied danser. Le verdict de son procès contre l’agent de police, Daha Ndiaye pour corruption active et non respect des feux de signalisation de la circulation est tombé. Le chanteur écope de deux (2) de prison dont dix (10) jours ferme. Metzon Diatta devra par ailleurs payer une amende de 100.000 F CFA en plus de se défaire d’une contravention fixée à 6.000 F CFA.
 
L’interprète de « Djembéring » a toutefois recouvert la liberté pour avoir déjà purgé sa peine de prison.  


Jeudi 13 Mars 2014 - 13:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter