Trois demandes en mariage ont eu lieu pendant les épreuves des Jeux olympiques de Rio.



D’ordinaire, les Jeux olympiques sont le théâtre d’embrassades fraternelles entre athlètes, de larmes de joie ou de déception, de hurlements… bref, de beaux moments d’émotions qui résument très bien tout ce qui fait la beauté de la compétition et du sport en général. Mais, les Jeux olympiques de Rio sont en passe de professionnaliser une tendance jusqu'ici réservée à quelques amateurs un peu téméraires: les demandes en mariages d’athlètes en public.

Dans la soirée du 8 août, Marjorie Enya, manageuse des bénévoles sur le site des JO, fait sa demande en mariage à la joueuse de rugby à sept brésilienne Isadora Cerullo, à l’issue de la cérémonie de remise des médailles du tournoi et sous les flash des photographes du monde entier.
«Je crois que le rugby est le meilleur sport au monde, aucun autre n’a ses valeurs. Je devais célébrer ça ici», a publiquement déclaré Enya, avant d’ajouter au micro de la BBC qu’elle «voulait montrer aux gens que c’est l’amour qui gagne».

Le baiser de la manageuse et de la rugbywoman est devenu l’une des images emblématiques de ces Jeux, dans un pays où le mariage homosexuel est autorisé depuis 2013. Et c’est aussi un superbe pied de nez à tous ceux qui se sont permis des insultes homophobes à l’encontre de plusieurs athlètes lesbiennes, notamment au football.

Une semaine après Marjorie Enya, le marcheur Tom Bosworth fait lui aussi sa demande à Harry Dineley, son compagnon de longue date. La demande de l’athlète, arrivé sixième du 20km homme, est un peu passée inaperçue puisqu’elle n’a pas eu lieu au stade, mais sur la plage de Copacabana avant qu’il n’annonce ses fiançailles sur les réseaux sociaux.

Lundi 15 août, finale du plongeon à 3m. La chinoise He Zi rafle la médaille d’argent derrière sa compatriote Shi Tingmao et va alors vivre un moment assez particulier quand Qin Kai, lui aussi plongeur, la demande en mariage à sa descente du podium: si Zi acquiesce à la demande de son compagnon, elle a aussi l’air plutôt gênée par la situation.

Cet épisode, alors que la plongeuse vit son moment de gloire, fait couler beaucoup d’encre: certains y ont vu une volonté de Qin Kai de lui voler la vedette, lui-même ayant terminé troisième du plongeon à 3m hommes.

Khadim FALL

Mardi 16 Août 2016 - 12:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter