Trois pour Zlatan, quatre contre le Real

La revue statistique de FIFA.com revient cette semaine sur les prouesses de Zlatan Ibrahimovic, Cosmin Moti et Diego Costa, une pluie de cartons rouges à Bakou, l’effondrement du Real Madrid et les fortunes diverses de Tin Jedvaj.



Trois pour Zlatan, quatre contre le Real

250

 buts en championnat depuis le début de sa carrière, tel est le total atteint par Zlatan Ibrahimovic. L’attaquant du Paris Saint-Germain a inscrit un triplé, son sixième pour le club français, lors d’un succès à sens unique (5:0) contre Saint-Étienne. Le Paris Saint-Germain a signé à cette occasion sa dixième victoire en 11 matches de Ligue 1 à domicile cette année, en parvenant à chaque fois à garder sa cage inviolée. Grâce à la réussite du Suédois et de ses coéquipiers et à l’imperméabilité de la défense, le champion de France en titre affiche ainsi un score cumulé impressionnant de 30:2 lors de ses rencontres au Parc des Princes en 2014.

 
9

 buts ont été inscrits par Chelsea et Everton lors d’une course-poursuite haletante à Goodison Park. Malheureusement pour l’équipe locale, les Londoniens ont compilé six d’entre eux. La défense des Toffees a ainsi cédé à dix reprises lors des trois premières journées de championnat, ce qui ne lui était plus arrivé en première division depuis 1956. Seamus Coleman a inscrit au passage le 44ème but contre son camp d’Everton en Premier League, un record en la matière. Les Blues peuvent en revanche s’enorgueillir d’avoir marqué six buts à l’extérieur en championnat pour la première fois depuis leur 6:0 en août 2010, face au Wigan de Roberto Martinez, aujourd'hui à la tête... d'Everton. Auteur d’un doublé, Diego Costa est devenu le deuxième joueur du club, après Adrian Mutu, à faire trembler les filets lors de chacun de ses trois premiers matches de Premier League. L’arrivée à Londres du buteur espagnol a contribué à établir un nouveau record de dépenses en Angleterre, avec 1,05 milliards d'euros investis cet été dans les transferts, dont 70 millions lors de la dernière journée du mercato.

 
4

 cartons rouges ont été distribués lors de la défaite 2:1 de Neftchi Bakou contre le Partizan Belgrade en barrage de l’UEFA Europa League. Il s'agit d'une première dans un match de Coupe d’Europe depuis juillet 2005. Par une étrange coïncidence, un autre club de la capitale azerbaïdjanaise, le FK Bakou, était déjà impliqué, ce jour-là face aux Slovaques du MSK Zilina. Le héros des barrages européens est sans conteste Cosmin Moti, devenu une légende à Ludogorets en l’espace de quelques minutes. Le défenseur central a enfilé les gants de son gardien Vladislav Stoyanov lorsque ce dernier a été exclu dans la dernière minute de la prolongation du barrage retour contre le Steaua Bucarest. Moti a inscrit le premier tir au but de son équipe, avant de qualifier Ludogorets pour la première Ligue des champions de l’UEFA de son histoire grâce à deux superbes arrêts. Vainqueur du Red Bull Salzbourg, Malmö, premier club suédois à atteindre la phase de groupes depuis 12 ans, découvrira également la compétition, portant à 130 le nombre de clubs à y avoir participé depuis sa création.

 
2

 buts d’avance n’ont pas suffi au Real Madrid, battu 4:2 sur le terrain de la Real Sociedad. C’est la première fois en plus de huit ans et une défaite 4:3 à Séville en mai 2006 que le géant espagnol s’incline après avoir disposé d’un tel avantage. Incapable de battre les Merengues lors de leurs sept derniers déplacements à Anoeta, le club de Saint-Sébastien est également la première équipe depuis cinq ans, en dehors du FC Barcelone, à passer quatre buts au Real. Le FC Barcelone a effectué de son côté un départ plus convaincant. Le club catalan a non seulement gardé sa cage inviolée lors des deux premières journées de championnat, mais il a également empêché ses adversaires d’adresser un seul tir cadré.

 
1

 but pour et un but contre son camp, c'est le bilan du jeune Tin Jedvaj lors de la victoire 4:2 du Bayer Leverkusen contre le Hertha Berlin. Le Croate de 18 ans a malgré tout contribué à la 400ème défaite de l’histoire du club berlinois en Bundesliga. Le dernier joueur de Leverkusen à avoir marqué des deux côtés était Arturo Vidal, en décembre 2010. L’équipe de Roger Schmidt occupe actuellement la tête du championnat allemand, avec deux succès en autant de sorties. Avec quatre points en deux matches, les supporters du FC Cologne et de Paderborn peuvent également avoir le sourire à la lecture du classement. Pour la première fois dans l’histoire de la Bundesliga, deux promus sont toujours invaincus à l’issue des deux premières journées de championnat.


fifa.com

Mercredi 3 Septembre 2014 - 12:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter