Trouver des financements aux PME pour relancer le commerce

Aider les Petites et Moyennes Entreprises (PME) à trouver des financements. C’est le but de la conférence sur le financement du commerce 2009 organisé par l’USAID en partenariat avec certaines structures financières. En effet, le financement constitue pour la plupart des personnes évoluant dans le secteur du commerce, un véritable calvaire. C’est ainsi que des experts en industrie issus du centre Ouest -Africain pour le commerce (WATH) West Africa Trade Hub, vont se charger de la facilitation dans les affaires.



l’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, Marcia S. Bernicat
l’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, Marcia S. Bernicat
La deuxième édition de la conférence sur le financement du commerce est ouverte cette semaine à dakar. Cette conférence vise à trouver des solutions de financements pour les Petites et Moyennes Entreprises (PME) qui désirent exporter vers les Etats-Unis. Le centre Ouest -Africain pour le commerce (WATH ? West Africa Trade Hub) cherche à aider les travailleurs africains pour le financement de leurs PME.

Selon l’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal indiqué : «Un système financier moderne est essentiel pour que ces entreprises continuent à s’agrandir et à fonctionner efficacement». Marcia S. Bernicat de faire savoir que «sans crédit, les entreprises ne pourront prendre de l’ampleur. Sans crédit, il y aura moins de création d’emplois. Sans crédit, nous ne gagnerons pas la guerre contre la pauvreté, que ce soit en Afrique ou ailleurs». Le Centre Ouest Africain pour le Commerce note que les banquiers ont souvent peur de prêter à des entreprises exportatrices, car ils craignent les risques liés à l’exportation. Le marché international constitue l’une des meilleures opportunités qui s’offrent à l’Afrique pour créer de nouveaux emplois et améliorer ceux qui existent, afin de sortir les gens de la pauvreté. Ainsi l’ambassadeur a invité les secteurs bancaires du Sénégal à se focaliser sur le problème du crédit pour les PME, en les proposant une baisse des frais et des taux d’intérêt plus attractifs.

De l’avis de la directrice de cabinet du ministre de l’économie et des finances «le financement du commerce constitue une question essentielle pour le développement des pays d’Afrique. Ainsi Néné Mboup Ndiaye Dieng a soutenu : «la crise financière a causé une forte diminution de liquidité sur les marchés internationaux qui, par ricochet, a touché négativement la capacité des banques à financer le commerce».

Ainsi, le 9 février dernier, la société financière internationale a accordé la somme de 400million de francs CFA, à une banque sénégalaise. Un prêt destiné uniquement au financement des petites et moyennes entreprises dirigées par des femmes en vue de renforcer leurs capacités en matière de création d’emplois.

Toutefois les parties prenantes à cette conférence à savoir les emprunteurs, les prêteurs et les investisseurs vont essayer de trouver des solutions pour qu’il ait de réels échanges de biens et de services.

Ndèye Maty Diagne

Vendredi 10 Juillet 2009 - 16:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter