Tunisie: 2 policiers poignardés devant le Parlement

Deux (2) policiers tunisiens ont été poignardés ce mercredi devant le Parlement par un extrémiste et l’un d’eux est grièvement blessé, a annoncé le ministère de l’Intérieur.



Un salafiste a attaqué au couteau deux policiers. L’un a été touché au front, l’autre au cou et (ce dernier) est en soins intensifs », a dit le porte-parole du ministère, Yasser Mesbah.
« Une forme de djihad »

« L’assaillant a été arrêté. Il « a avoué, selon les informations préliminaires, avoir adopté la pensée takfiriste (extrémiste, ndlr) il y a trois ans et considérer les membres des forces de l’ordre comme des "tawaghit" selon ses propres termes. Les tuer, croit-il, est une forme de djihad », a affirmé ce même ministère dans un communiqué.

« Tawaghit » est le pluriel de « taghout », terme signifiant « tyran » en arabe et utilisé par la mouvance extrémiste pour qualifier les policiers et militaires.

L’attaque s’est produite vers « 8h, 8h05 » (7h/05 GMT) et son auteur « a été rapidement » arrêté, a précisé le porte-parole des forces de sécurité nationale, Walid Hkima, sur la chaîne de télévision publique Wataniya 1.

Sous état d'urgence depuis 2015

Depuis la révolution qui a renversé la dictature en 2011, la Tunisie a fait face à un essor de la mouvance djihadiste qui a fait plusieurs dizaines de morts, notamment des policiers, des militaires et des touristes étrangers.

20minutes

Mercredi 1 Novembre 2017 - 12:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter